Vertigine d'amore (Le pain des pauvres)





Ce film italien, sorti en 1948, fut un échec malgré l' interprétation de Charles Vanel et de Folco Lulli.


REALISATION: Luigi CAPUANO.
PRODUCTION: Belisario L.RANDONE.
IMAGE: Mario ALBERTELLI.N&B.
MUSIQUE : Paolo ABEL
PRODUCTION: Pathé.ITALIE, 1948.
Tiré du roman "Le pain des pauvres" de Thyde MONNIER
Scenario : Luigi CAPUANO - Guido DE LUCA DISTRIBUTION : UNION FILM

INTERPRETES :
Charles VANEL,Mugnaio Resplanton
Gabriele FERZETTI
Gabrielle FONTAN
Luigi A. GARRONE
Folco LULLI, Luca
Giusva Piero LULLI, Oliviero
Marcello MASTROIANNI
Livia MUGUET, Gina
Paolo PANELLI
Elli PARVO, Silvana
Jone SALINAS, Fifi
Bella STARACE SAINATI, Luisa

Silvana, fille d'un riche meunier, aime Olivero, un jeune marin qui lui rend son amour.

Mais Olivero est pauvre et l'orgueilleux meunier ne consentira jamais à lui donner sa fille en mariage. Olivero part pour un long voyage et Silvana se renferme dans sa douleur. Luca, le chef des ouvriers du moulin, nourrit pour Silvana une passion malsaine et un jour, profitant d'un étourdissement passager auquel elle est sujette, il la viole. Après quelques mois, le père se rend compte de l'état dans lequel se trouve sa fille. Il la frappe brutalement et la somme de dire le nom du séducteur. Presque inconsciente, Silvana murmure le nom d'Olivero. Le meunier va tout faire pour retrouver Olivero, mais personne ne peut lui donner de ses nouvelles. Alors Luca se propose pour épouser Silvana. Le père accepte. Le mariage a lieu ; mais après quelque temps, Silvana accouche d' un enfant mort-né. La jeune femme, qui pense toujours à Olivero, déteste son mari.

Celui-ci se conduit en maître du moulin et trompe sa femme. Mais un jour, étant ivre, il perd le contrôle de la voiture qu'il conduit et trouve la mort au fond d'un ravin. Silvana va vivre quelques années recluse dans ses souvenirs et dans sa douleur. Jusqu'à ce qu'un jour, Olivero revienne au pays. Il l'aime encore et maintenant rien ne s'oppose plus à leur bonheur. (Source : Delmonte).